Exposition: Philippe TILLARD

Artiste:
Date: 04/10/2018 - 21/10/2018


             


 L’artliste peintre Philippe TILLARD expose à la mairie de Corenc , à l’invitation de l’Association culture et patrimoine de Corenc ,


                            «  Laisser voir et vivre « 


                Du jeudi 4 octobre au dimanche 21 octobre 2018  


                Le vernissage aura lieu le jeudi 4 octobre à partir de 18 h30 dans les salons de la mairie de Corenc  18 avenue de la Condamine  


                L’artiste sera présent dans l’exposition du vendredi au dimanche inclus de 14 h 30 a 18 h 30  


 


Né à LILLE en 1950, drômois depuis l'âge de 5 ans, c'est avec le début de ma scolarité que j'ai fait mes premiers pas dans l'univers pictural. 


Dès 2011 j'ai eu l'occasion d'exposer mes toiles auprès d'un public qui a soutenu ma démarche et mon travail, et d’affirmer ainsi mon statut d'artiste peintre.​​


Mon travail débute sans idée préconçue avec une totale part d'inconnu en recouvrant plus ou moins entièrement la toile blanche de couleurs et de formes en vue d'inscrire les traces premières d'un récit à venir.


Ainsi, de l'abstraction en mouvement par le biais de couleurs, de formes, d'empreintes, de lissages, de coulures, d'estompages, de recouvrements, de "repentir", de grattages, de collages, apparaissent une ou des images signifiantes qui résonnent (raisonnent) . Il s'agit de détecter ce qui fait sens, ce qui se dévoile de manière plus ou moins parlante. Paradoxalement un équilibre se conjugue à partir du désordre. 


Une "représentation" se précise, un cheminement amène à l'émergeance d'un sujet dont je me rend compte  progressivement qu’il est issu en partie ou en totalité de mon récit de vie, de mes rencontres, de mes relations, d’espaces que j’ai rencontrés avec plaisir mais aussi avec déplaisir.


Je m'intéresse à ce qui est "en creux", ce qui est enfoui, ne se révèle pas à prioriDe l'imagination et du symbole nait la proposition d'une énigme, d'un étonnement, d'un parcours visuel, corporel et émotionnel du tableau en vue d’un partage avec le spectateur. Il se peut alors qu’il y ait une incitation à parler, à favoriser ou entamer un échange réciproqueà franchir le pas,…à la manière de l’acte créateur qui provoque ce passage entre le blanc de la toile et la couleur.






Galerie d'images